Ferme-Usine des 1000 Veaux : le Préfet constate la caducité de l’autorisation d’exploiter !

Alors que la SAS Alliances Millevaches continue d’ignorer le jugement du tribunal administratif de Limoges en faisant entrer des veaux dans la Ferme-Usine, alors que cette même SAS préfère se dire « victime » de l’association L-PEA alors qu’elle est la seule responsable de ses inconséquences, le Préfet de la Creuse vient de constater la caducité de l’autorisation d’exploiter.

Faute d’autorisation d’exploiter, la Ferme-Usine des 1000 Veaux et la SAS Alliance Millevaches, dont certains actionnaires font l’objet d’une enquête pour prise illégale d’intérêts, sombrent un peu plus encore dans l’illégalité.

Cette décision du Préfet démontre à nouveau combien la procédure lancée par L-PEA était justifiée.

L-PEA reste cependant vigilante et n’oublie pas que le Préfet de la Creuse a déclaré avoir sollicité le Ministère de l’environnement pour faire appel de l’ordonnance du tribunal administratif de Limoges.

Toutefois, L-PEA n’ose imaginer que Madame la Ministre de l’environnement, défenseure d’une agriculture raisonnée à dimension humaine, accepte de faire appel du jugement et soutienne l’un des plus importants centre d’engraissement intensif d’Europe où près de 1000 bovins seront abattus sans étourdissement préalable tous les 230 jours.

« Que nous soyons du côté des animaux ou des puissants, la loi doit être la même pour tous ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s