Action Directe à la Préfecture de la Creuse

lpea_bis-3406697

Lundi 11 décembre dernier, des membres de L-PEA ont mené une action « coup de poing » à la Préfecture de la Creuse, en fin d’après-midi.

   Vidéo de l’action

   Reportage de FR3 Limousin

Le 5 décembre, nous avions demandé au Préfet de la Creuse de nous recevoir, dans le cadre de la consultation publique portant sur le projet de Ferme-Usine des 1000 Veaux, actuellement en cours en Préfecture.
Au nom des 120 000 signataires de notre pétition, nous demandions à être reçus en délégation afin d’exposer nos arguments, comme les actionnaires de la Ferme-Usine ont pu le faire précédemment, auprès de représentants de l’Etat, et ce, à plusieurs reprises.
Le Préfet nous ayant opposé un refus, réponse non satisfaisante en raison de la forte mobilisation citoyenne contre le projet de Ferme-Usine des 1000 Veaux, nous avons usé du dernier moyen d’expression des citoyens (non apparentés à un quelconque lobby) : la désobéissance civile.

Consulter le courrier du Préfet, ainsi que notre réponse par Communiqué de Presse 

Ce lundi, nous sommes donc entrés, vers 16h, dans la Préfecture et nous sommes enchaînés, tout en rassurant l’agent d’accueil sur le caractère pacifique de notre action et en lui transmettant notre exigence, à savoir être reçus par Monsieur le Préfet.
Quelques minutes plus tard, des agents de police et leurs supérieurs étaient sur place, nous sommant de nous disperser, ce que, bien entendu, nous avons refusé.
S’ensuivit une évacuation musclée, durant laquelle le Préfet aurait été aperçu, observant la scène, depuis le hall de la Préfecture.

Aux vues des nombreuses malversations ayant eu cours durant le montage du projet (qui font actuellement l’objet de plusieurs procédures lancées par L-PEA devant les tribunaux), mais également de la réponse de l’Etat face à une mobilisation si conséquente, nous conservons beaucoup de craintes quant au bon déroulement de la consultation publique. A l’issue de la consultation, nous demanderons à consulter le registre des observations et courriers reçus et le publierons afin que chacun puisse vérifier que sa participation a bien été prise en compte.