Little Phœnix Sanctuary

Little Phœnix Sanctuary est le grand projet de sanctuaire, que l’association a débuté en 2018, avec l’accueil des premiers bovins. Il est situé sur le département de la Creuse. 

Notre parrain, Henry-Jean Servat

Ecrivain et journaliste, fervent défenseur des animaux, il est aux côtés de L-PEA depuis les débuts de l’association. C’est naturellement qu’il a accepté de devenir le parrain de notre sanctuaire. Une personnalité engagée, au grand cœur et dont le soutien nous est cher.  

Nous souhaitons offrir un lieu d’accueil sauvage et préservé à des animaux libérés de l’exploitation ou de maltraitance.

A terme, le sanctuaire doit s’étendre sur plus de 100 hectares (voire davantage, car toute terre que nous pourrons soustraire à l’élevage, à l’exploitation forestière non durable et aux activités cynégétiques sera une terre protégée et libérée). Une véritable terre d’asile mais également un lieu de renaissance et de préservation de la biodiversité.

Des visites ponctuelles du public, avec observation des animaux à distance, depuis des postes en hauteur …

L’aspect sauvage et distant d’animaux en pleine nature rendra leur animalité à ces êtres réduits à l’état de machines, dénuées de sens, dans l’esprit des consommateurs. La description des conditions de vie et de mort de leurs congénères en élevage, expliquées lors de la visite, mettront d’autant plus en exergue, par contraste, l’absurdité et la cruauté de toute forme d’exploitation de ces animaux.

Exemples de structures projetées pour les visites

Le Réseau LPS

« Art et Sciences pour un traitement éthique des animaux dits « d’élevage », leur réhabilitation en tant qu’êtres sentients et l’arrêt de leur exploitation »

L’accueil de scientifiques permet la réalisation d’études éthologiques in situ, d’élaborer des projets de préservation de la biodiversité et d’améliorer l’organisation du sanctuaire

En offrant la possibilité à des spécialistes et professionnels de la faune et de la flore, à des éthologues, à des étudiants… de réaliser des études sur place, en retour, le sanctuaire bénéficie de leur expérience et de leur savoir pour réaliser ces missions : 

  • Offrir à ses protégés des conditions de vie optimales vis à vis de leurs besoins biologiques mais également de leurs éventuels handicaps et de leur personnalité propre. 
  • Soutenir les études respectueuses de l’animal, qui ont pour but de démontrer les capacités cognitives des animaux “de ferme” et d’établir, de manière scientifique, la souffrance générée par les pratiques d’élevage.
  • De créer un lieu écologique, où pourront être réintroduites des espèces végétales et d’insectes, être favorisée la présence de la faune sauvage, en symbiose avec les espèces “domestiques” du sanctuaire, ou sur des terrains dédiés. 
  • Proposer des conférences scientifiques accessibles à tous publics et ainsi transmettre les connaissances nouvellement acquises.

La collaboration avec des artistes de tous horizons permet l’ouverture vers un public plus large et d’atteindre les consciences par d’autres voies, touchant au registre de l’émotionnel, en complément de l’approche scientifique …

  • Rassembler des artistes pour la création d’œuvres autour de la thématique “L’Art au service de la libération animale
  • Promotion de ces œuvres auprès du public par l’organisation d’expositions, de concerts, de lectures …
  • Ventes de certaines œuvres au bénéfice du sanctuaire.
Exemple de salle que nous souhaitons créer au sein d'une grange réhabilitée

Séparé du site « sauvage », où se trouvent les animaux et au sein duquel seuls les scientifiques, soigneurs et vétérinaires sont admis, nous souhaitons créer un lieu dédié à l’accueil du public.

Little Phœnix Sanctuary est un endroit de découverte et de réflexion, une immersion au sein d’un monde pacifique, naturel et d’échanges. Ainsi, le bâtiment doit refléter cette ambiance particulière. C’est là que se tiendront les conférences et événements artistiques. 

L’effervescence des débats d’idées, des connaissances nouvelles et de leur transmission, la magie des créations artistiques,  feront de Little Phœnix Sanctuary un lieu unique de diffusion de la lutte antispéciste.

Le + !  Développement d’un réseau de commerçants présentant une éthique respectueuse de la nature et des êtres vivants …

LPS peut devenir un véritable atout pour le département, en générant une économie respectueuse de l’environnement et des êtres sensibles, via des partenariats avec des artisans locaux. Plus le réseau de LPS grandira, plus la cause antispéciste prendra de l’ampleur dans le département, deviendra une alternative incontournable et une force d’opposition aux projets ne respectant pas l’animal et l’environnement.