Intermarché : Pas de veau en batterie !

Demandons à Intermarché de respecter l’éthique mise en avant dans sa communication en renonçant à se fournir à la Ferme-Usine des 1000 Veaux !

Si Intermarché renonce à son contrat, ce sera le coup de grâce pour la Ferme-Usine !

inter 2


Ce contrat signifie pour les jeunes bovins :
9ba9417f6688e10c296084cf007fff76

  1. 7 mois parqués et entassés dans des hangars,
  2. Être gavé de manière intensive et souffrir de pathologies liées à la prise de poids excessive : fourbure, « crise de foie » perpétuelle, sudation excessive, boiterie…
  3. Ne plus jamais revoir un brin d’herbe ni une prairie,
  4. Un transport extrêmement douloureux sur plus de 500 km,
  5. Finir leur courte vie égorgés, en pleine conscience.

Intermarché est actionnaire (à hauteur de 20 %) et client unique de la Ferme-Usine des 1000 Veaux, si l’enseigne s’engage en faveur des bovins, comme elle a su le faire en faveur des poules pondeuses, ce sera la fin de la Ferme-Usine des 1000 Veaux !


Agissez !

Faites savoir à Intermarché que vous refuser de faire vos courses chez une enseigne qui pratique l’élevage intensif et l’égorgement en pleine conscience des animaux :

11

11

  • J’envois un courriel au PDG d’Intermarché et à la SVA Jean Rozé (filiale viande), en 1 Clic !

OBJET : Renoncez à votre contrat avec la Ferme-Usine des 1000 Veaux !

11

  • Je Signe et je Partage les Pétitions

Contre la Ferme-Usine des 1000 Veaux :

https://www.mesopinions.com/petition/animaux/ferme-usine-1000-veaux-creuse/13436

Contre le nouveau décret en faveur des Fermes-Usines :

https://www.change.org/p/s%C3%A9gol%C3%A8ne-royal-pour-l-annulation-du-nouveau-d%C3%A9cret-en-faveur-des-fermes-usines