URGENT !

Du rêve à la réalité :

participez à la grande aventure Little phœnix Sanctuary !

Page en cours de construction donc incomplète…

Le projet de sanctuaire de L-PEA, Little Phœnix Sanctuary, a été lancé avec l’arrivée des premiers bovins.

A terme, le sanctuaire est voué à devenir un lieu de référence de l’antispécisme : Havre de Paix et de Renaissance pour animaux libérés de l’exploitation, mais également lieu privilégié pour la recherche en éthologie, non invasive, pour une connaissance profonde de ces espèces, en vue de l’abolition de leur exploitation et de leur mise à mort injustifiée. Un centre de conférence accueillera des scientifiques, responsables d’ONGs et associations, des juristes, avocats, spécialistes en environnement…

Le projet s’inscrit dans un cadre national mais également local par l’accent qui sera mis sur des partenariats avec des artisans locaux, respectueux de l’environnement et des animaux, afin de tisser un réseau local fort, entreprenant et attractif. Notre but est d’ancrer localement la problématique de l’abattage des animaux comme une pratique inutile et contraire à l’éthique, tout en développant des alternatives.

Little Phœnix Sanctuary est l’aboutissement d’un rêve, celui d’apporter une aide concrète aux animaux victimes de la consommation humaine, un refuge au sein duquel ils sont protégés, reçoivent les meilleurs soins et retrouvent pleine possession de leur corps comme de leur individualité. A LPS, tout le monde est quelqu’un, avec son caractère propre et respecté comme tel. Chaque vie est unique et mérite d’être préservée, quelle que soit l’espèce. 

Notre ambition va plus loin encore car nous allions accueil des victimes, enquêtes contre les maltraitances et militantisme de terrain, pour mettre un terme au calvaire de millions d’animaux. 

Dans le cadre du militantisme, nous avons fait le choix de mettre en œuvre des actions au sein d’une thématique originale et innovante :

Arts et Sciences au service de la cause animale. 

Pourquoi sommes-nous dans l’urgence ? 

Partis de zéro, nous avons pu accueillir les premiers animaux grâce aux donateurs, Parrains, Marraines, Gardiens et Gardiennes et à un travail acharné sur le terrain pour les aménagements, la mise en place de protocoles sanitaires, la recherche de nouveaux terrains et de nouvelles solutions de financement…

Nous avançons pas à pas : chaque nouvel hectare, chaque nouveau poulailler ou solution pour baisser les coûts alimentaires est un nouveau souffle et de l’espoir pour franchir les étapes suivantes qui nous mèneront à l’aboutissement du projet dans sa globalité et à la possibilité de sauver de nombreux animaux, dans des conditions optimales. 

  • Assurer l’avenir de nos protégés

    Nous ne pouvons accueillir de nouveaux animaux tant que les besoins mensuels des rescapés déjà présents ne sont pas assurés (voir budget et possibilités de soutien plus bas).  

  • Pouvoir répondre aux nombreux sos

Nous recevons, en moyenne, 1 appel par semaine pour le sauvetage d’un ou plusieurs bovins. Il est déchirant de dire non, de laisser un animal, qui a eu la chance de croiser la route d’une âme compatissante, livré à son terrible sort, sans secours ni échappatoire. Chaque visage entrevu sur une photo reste graver dans notre mémoire et renforce notre détermination. 

  • Militer pour l’arrêt des souffrances abominables des animaux dits ” d’élevage ” 

Afin de maintenir nos actions de rue, nos campagnes, les enquêtes pour maltraitance ou abandon de troupeaux, nous devons pouvoir disposer d’un budget suffisant, tant au niveau juridique que pour l’achat de matériel, l’aspect visuel des actions étant primordial (voir budget et possibilités de soutien plus bas). 

  • Acquérir de nouveaux terrains

Chaque espèce a besoin d’un certain espace pour s’épanouir, dans le cas des bovins, il faut compter 1 hectare par animal. Nous sommes actuellement en dessous de cet objectif que nous tentons d’atteindre le plus rapidement possible. Les terrains sont rares et il faut pouvoir disposer immédiatement de la somme nécessaire afin d’avoir une chance d’acquisition. 

Pour nos 8 bovins (les ânes disposent d’ores et déjà de 2 hectares pour eux seuls), l’achat de 8 hectares suppose de collecter la somme minimale de 40 000 euros.

Du fait que nous n’aurons pas les moyens (sauf miracle imprévu !) d’acquérir en une fois les plus de 100 hectares nécessaires à l’aboutissement du projet, nous allons procéder par étapes. A chaque étape franchie, ce seront de nouvelles places disponibles. 

Pour soutenir l’achat de terrain, une cagnotte spécifique est en ligne : Cliquez ici !

  Apporter une aide d’urgence

Par chèque : L-PEA – 1 rue de l’Ecole 23200 St Avit de Tardes

Chacun peut contribuer à la hauteur de ses moyens et offrir un avenir à Little Phœnix Sanctuary !

1€ / mois : Rejoignez le Groupe des Teamers. 
Recevez un Badge de L-PEA en cadeau

5€ / mois : Devenez Parrain ou Marraine de l’un de nos animaux. 
Recevez une photo de votre protégé et des nouvelles mensuelles, accompagnées d’une étude scientifique portant sur son espèce.

à partir de 10 € / mois : Devenez “Gardien(ne) de L-PEA”.
Recevez un colis de bienvenue comprenant un sac en tissu, un badge et un porte-clé, des nouvelles mensuelles de tous les animaux et une étude scientifique portant sur l’une des espèces accueillies.